Mercato OM : Villas-Boas ne fera aucun cadeau à Eyraud

Villas-Boas en conférence de presse
Villas-Boas en conférence de presse

MERCATO OM – Frustré par la tournure du projet marseillais, André Villas-Boas ne compte pas démissionner pour autant selon L’Equipe. Au grand dam de Jacques-Henri Eyraud ?

Dans un monde idéal, Jacques-Henri Eyraud aurait sûrement aimé qu’André Villas-Boas ne lie pas son avenir à Andoni Zubizarreta et accepte de rester une deuxième saison à l’OM, malgré le contexte économique difficile et la grande braderie qui s’annonce.

Mais non seulement le Portugais est un homme fidèle (à Zubizarreta pour le coup), mais il est aussi ambitieux et n’est pas franchement enchanté à l’idée de rester dans un OM au rabais, susceptible de faire zéro pointé en Ligue des champions la saison prochaine.

Et si AVB honorait sa deuxième année de contrat ?

Dès lors, que faire ? L’OM espérait que Villas-Boas démissionne, ce qui lui aurait fait économiser des indemnités de départ et lui aurait permis de placer un nouvel entraîneur plus docile et moins cher au niveau salarial, quand bien même le peuple marseillais aurait grondé.

Mais Villas-Boas n’est pas fou non plus et a un staff de 6 personnes, qu’il ne veut pas envoyer au chômage du jour au lendemain sans contrepartie financière. Le jeu de dupes bat donc son plein, entre un OM qui propose une prolongation de contrat, tout en sachant que son entraîneur ne veut pas rester, et un Villas-Boas qui fait passer le message via L’Equipe qu’il ne démissionnera pas.

Les deux parties semblent donc condamnées à s’entendre… soit pour rester un an de plus ensemble, la thèse du statu-quo, soit pour trouver un « accord à l’amiable » pour résilier leur dernière année de contrat commune. Le temps joue plutôt en faveur du Portugais, à moins que JHE trouve un moyen de le virer pour faute grave, comme il l’avait fait avec Bedimo et Rami par le passé…